Au Seigneur, le monde et sa richesse …

Notre consœur Roselyne, paroissienne de Notre Dame de l’Assomption à Nice, a écrit cette prière au lendemain de l’attentat qui a coûté la vie à trois personnes, le 29 octobre 2020.

« Au Seigneur, le monde et sa richesse, la terre et tous ses habitants ! »  Ps 23 (24)

 Seigneur, Toi le lieu des ponts qui relient

Aide-nous à abattre les murs de haine

Transforme-nous, en T’accueillant

Toi, la lumière

Reconnaissance en notre cœur

D’une paix reçue de Toi seul

Émerveillement de Ta grâce

Passons avec Toi de la colère à la paix

Cette paix qui est Toi-même

Et que Tu  désires pour chacun

Tu espères contre toute espérance

Vois nos martyres

Accueille nos victimes, Nadine, Simone, Vincent,

Que Ta grâce soutienne en leurs familles et proches

Le désir de vivre dans l’amour de l’Évangile

Toi qui es amour,

Laissons grandir en nos cœurs l’unité

Ouvrons-nous à l’accueil de la diversité

Pour que Ta vie grandisse encore

Dans le cœur de tout homme

Accueillons Ta grâce de chasser le grappin,

Le malin qui tire de la Vie.

Que celui qui veut faire son nid

S’assure qu’il n’empiète pas sur l’autre

En lui enlevant ce qui lui appartient.

La joie est à l’ouverture et au partage

La tristesse est la non reconnaissance

Que tout don vient de Dieu

Reconnaissance qui est respect, service.

La joie est louange, seul service respectueux

Symphonie universelle aux multiples voix

Chacune donnant le meilleur d’elle-même.

Si nous avons envie d’arrêter la Vie

Sous quelque forme que ce soit

Tournons-nous  vers le Christ en Croix

Et saisis par Ta grâce

Détourne la souffrance du vide

Pour emplir le cœur de Ta bonté

Cette bonté qui est Toi-même, pardon

Pardon offert à qui se tourne vers Toi.

Dieu,  Toi le miséricordieux

Creuse un sillon d’amour

En celui que Tu désires racheter dans Ton pardon.

Nous renaissons de Ta présence en nous, pardonnés,

Sauvés d’être éloignés de Toi

Cherchant Ton visage

Nous t’honorons quand nous restaurons Ton image en nous.

Cet Esprit reconnu dans Ton amour,

Porté et partagé dans la bienveillance

Pour que Tu  grandisses en lui en louange

Est bien là !

Tu descends aux abîmes de l’ombre

De notre humanité fragilisée

Pour déployer Ta force

Et remonter avec nous,

Vainqueur qui donne joie et lumière au cœur ouvert.

Dans la patience dans l’épreuve,

Tu donnes à voir le meilleur reçu de Toi

Et dont tu attends le retour.

Nous choisissons l’incarnation

Cet Esprit d’amour dans les actes relationnels

D’un amour pour tout être

Où la justice et la joie mettent en valeur l’autre

Dans la reconnaissance qu’il est sujet, né de Dieu.

Seigneur, Toi qui a façonné cet homme

Et son humanité

Regarde avec bienveillance

Le désert de son cœur

La souffrance qui l’habite

Cet acte de barbarie de cet homme

Qui a voulu supprimer

La Vie qui est la tienne

A ces trois victimes

Entrés pleinement

Dans la vie éternelle

Où Tu les accueilles

Cette vie que nul ne peut enlever

Tourne le cœur de cet homme

Pour qu’il Te reconnaisse un jour

Comme l’auteur de sa vie

Et de toute vie

Reconnaissance d’une bonté bienveillante

Lieu d’habitation de Ta divinité

En Vincent, sacristain dévoué

À ton service

En Simone, ta servante dévouée

En Nadine, ta priante servante

Accorde, Seigneur, à leurs familles, aide

Affection, pour qu’ils puissent soutenir

Le désir de vivre mieux

Avec les grâces que Tu donnes toujours

Clés de passage dans l’Église universelle

Ce corps aux multiples facettes

Qui brille de Ta gloire éternelle

Toi qui accueilles chaque croyance

Au service de la Vie

Dans la reconnaissance d’un Amour premier :

Nous sommes nés de Dieu, le Miséricordieux.

 

31.10.2020

© Photo Élisabeth Vilain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *