Décès de Marie-Thérèse Huguet

Notre consœur Marie-Thérèse Huguet est décédée le 8 janvier dernier.

Très engagée dans les liens entre chrétiens et juifs, elle a aussi beaucoup apporté à l’OV par ses écrits :

  • Miryam et Israël, le mystère de l’Épouse (1988, Éd. des Béatitudes) ;
  • La vocation à la consécration des vierges selon le rite rénové depuis Vatican II (1991)
  • Israël, mon Peuple, qui es-tu ? (2001, Ed. du Serviteur)
  • Un peuple unique pour le Dieu unique (2001, Parole et Silence)
  • Ton Époux sera ton Créateur, essai sur le mystère de l’Alliance (2005, Parole et Silence)

Elle a également participé à l’ouvrage collectif dirigé par Jean-Miguel Garrigues : L’Unique Israël de Dieu (Critérion, épuisé).

Elle a été professeur de philosophie en lycées et École normale, puis ouvrière en usine et animatrice d’un centre d’accueil pour malades mentaux. Elle vécut une année en Pologne, en 1959, et près d’un an en Israël dans un Kibboutz en 1964. Elle était membre de la Société Française d’Études Mariales (SFEM) et de l’Académie Pontificale Mariale Internationale (PAMI). Elle a reçu en 1997 le ” Prix de la Réconciliation ” décerné par le ” Conseil polonais pour le Rapprochement entre les juifs et les chrétiens ” qui appartient à la Fondation Martin Buber.

Vous pouvez la retrouver dans l’interview donnée en 2001 au magazine Famille chrétienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *