Une vierge consacrée italienne bientôt béatifiée

Le 10 juillet 2020, la Congrégation pour la cause des saints a reconnu un miracle attribué à l’intercession de Maria Antonia Sama. Cette vierge consacrée italienne, née en 1875 à Sant’Andrea Apostolo dello Ionio, vécut la plus grande partie de sa vie alitée, à la suite d’une maladie paralysante, non diagnostiquée à l’époque.

C’est en effet en 1896, à l’âge de 21 ans, que Maria Antonia tombe gravement malade. Elle est obligée de rester en position allongée, les genoux relevés. Soutenue par sa mère avec qui elle vit, elle supporte sa maladie avec foi et courage, malgré la grande pauvreté, le froid et l’obscurité de la maison, qui augmentent ses souffrances physiques. Consacrée à Dieu en 1915, elle récite le rosaire trois fois par jour, en compagnie des nombreux visiteurs qui ne tardent pas à affluer vers celle que beaucoup déjà considèrent comme une sainte. Elle décède le 27 mai 1953, et l’on écrit sur sa tombe : « Elle a vécu pour l’Amour, pendant 60 ans elle s’est purifiée dans l’amour, et maintenant du Ciel elle montre à tous le chemin de l’Amour. »

En 2004, une femme est guérie d’une forme dégénérative grave d’arthrose après avoir prié avec force Maria Antonia qu’elle avait connue dans sa jeunesse. C’est cette guérison qui vient d’être déclarée miraculeuse par Rome, ouvrant ainsi la voix à une prochaine béatification. 

 

En savoir plus sur Maria Antonia Sama.

1 thought on “Une vierge consacrée italienne bientôt béatifiée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *